Territoires d’industrie : lancement du pack rebond en Saône-et-Loire

Territoires d'industrie pack rebond

Lundi 20 juillet, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, se sont rendues en Saône-et-Loire accompagnées du directeur général de l’ANCT, Yves le Breton, et de Guillaume Basset, directeur du programme Territoires d’industrie. Une visite de terrain, qui s’inscrit dans les récentes annonces du Premier ministre, au service de la relance économique des territoires industriels : l’annonce du « pack rebond » qui s’intègrera au programme Territoires d’industrie.

66 nouveaux sites industriels « clés en mains » pour relancer l’économie

nouveaux sites pack rebond
© DICOM MCTRCT/Damien Carles

Les ministres se sont rendues à Chalon-sur-Saône sur le site de l’entreprise Société générale des techniques (SGT), implantée à SaoneOr. L’occasion pour elles de dévoiler deux mesures phares du pack rebond :

  • la création de 66 nouveaux sites industriels « clés en main », en plus des 12 premiers sites dévoilés lors de l’opération « Choose France » en janvier dernier. Un dispositif qui doit permettre d’attirer de nouveaux investissements et relocaliser. Ces sites, comme celui de SaoneOr, sont capables d’accueillir des activités industrielles dans des délais plus courts et mieux maîtrisés : les procédures administratives y ont été anticipées.
  • la création de sites pilotes pour accélérer la transition écologique et énergétique des industriels et ainsi faire de la France un pays plus compétitif et attractif.

SaoneOr est une zone d’activité créée en fonction de la biodiversité présente et prenant en compte les enjeux de développement durable (coulée verte, gestion des eaux pluviales, zone d’interdiction de poids lourds etc.)

Le pack rebond : un levier pour lutter contre les fractures territoriales et sociales

Le Pack Rebond regroupe des mesures qui sont sources d’inclusion et créatrices d’emplois, en investissant dans les compétences des gens et particulièrement dans la jeunesse.

Les ministres au sein de l'entreprise Alfa Laval packinox
© DICOM MCTRCT/Damien Carles

En visite au sein de l’entreprise Alfa Laval Packinox, les ministres ont signé un contrat de volontariat territorial en entreprise (VTE). C’est une autre mesure  du pack rebond : accueillir 1 000 volontaires, en proposant des financements incitatifs tant pour les entreprises (4 000 euros de subvention de l’Etat et de la Banque des Territoires par entreprise) que pour les jeunes (aide de 1 200 euros par jeune versée par Action Logement).

Une autre mesure va également dans ce sens : il s’agit d’un nouvel appel à manifestation d’intérêt du Cnam, « Cœur des territoires », auprès des collectivités, pour ouvrir de nouvelles formations industrielles dans les villes moyennes.
 

Territoires d’industrie, enrichi du pack rebond, doit devenir une usine à projets au cœur du plan de relance : des projets d’emplois, de compétitivité ou de transition écologique co-construits par les industriels, les élus locaux et les services de l’Etat.

Alfa Laval est un fournisseur mondial d’équipements et solutions pour l’échange thermique, la séparation et le transfert de fluides au travers de ses produits clés : échangeurs de chaleur compacts à plaques, centrifugeuses, membranes, pompes, vannes et équipements de cuves.

 

Retrouvez sur le site du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales :

 

Programme lié