Guide d'autodiagnostic : la vacance de locaux commerciaux dans les villes moyennes françaises

La vacance commerciale est une problématique récente. Jusque dans les années 2000, elle était considérée comme un simple fait du marché lié à une nécessité de rotation pour le bon fonctionnement des affaires économiques ou dû à un léger retard dans l’ajustement entre l’offre et la demande.

Cependant, à partir des années 2010, la vacance commerciale commence à croître régulièrement dans les centres-villes gagnant en moyenne un point par an. En 2016, elle atteint en moyenne 11,3% dans le centre-ville des agglomérations de plus de 25 000 habitants selon le rapport de l’Institut pour la Ville et le Commerce. L’évolution de la vacance montre une aggravation nette et continue depuis 2010 avec une baisse du nombre de ville en situation de bon fonctionnement commercial et une forte hausse du nombre de ville en situation très défavorable.

Programme lié

  • Action coeur de ville

    Territoires et ruralités

    Action cœur de ville

    Redonner de l’attractivité et du dynamisme aux centres des villes moyennes

    Action coeur de ville
  •