Evénement

Des assises pour montrer toutes les facettes de l’ingénierie aux collectivités

Portrait d'Agnès Reiner, directrice générale déléguée Appui opérationnel et stratégique de l’ANCT

Le 28 juin sera une date clé pour l’ANCT: celle de l’ouverture de ses premières Assises de l’ingénierie, en ligne du 28 au 30 juin, puis du 5 au 9 juillet. Ouvertes aux collectivités et aux acteurs du secteur, elles ont été conçues par les équipes de la direction Appui opérationnel et stratégique de l’ANCT. Agnès Reiner, sa directrice générale déléguée, nous en dit plus.

Les premières Assises de l’ingénierie de l’ANCT vont se tenir du 28 juin au 9 juillet prochain. Dans quel but et pour répondre à quels besoins l’Agence organise-t-elle cet événement ?

Notre objectif, en organisant ces Assises à l’intention des élus locaux, est de leur présenter le paysage de l’ingénierie territoriale avec tous les acteurs, publics et privés, susceptibles de les accompagner dans leurs projets.

L’ANCT les a rassemblés au sein d’un Club de l’ingénierie afin d’instaurer des relations régulières entre tous, pour qu’ils se connaissent mieux et que leurs complémentarités soient valorisées. Chacun a son rôle à jouer auprès des collectivités, et l’ANCT veut apporter cette clarification pour les élus qui ne savent pas toujours qui fait quoi… Cela contribue aussi à répondre à la mission de recensement de l’ingénierie publique et privée, mission dont l’ANCT est chargée.

Parler d’ingénierie, c’est également montrer toutes les facettes de ce terme un peu fourre-tout : c’est-à-dire expliquer tout ce qui contribue à faire émerger les projets des territoires.

Six ateliers sont proposés. Comment vont-ils se dérouler et comment ont été choisies les thématiques  ?

Les thématiques sont variées. Elles correspondent aux enjeux des collectivités, aujourd’hui, aux besoins d’accompagnement qu’elles nous expriment, aux projets structurants qu’elles souhaitent mener.

Les contrats de relance et de transition écologique, actualité de l’année 2021, feront l’objet du premier atelier. La redynamisation des centres-villes, les mobilités, la concertation avec la « société civile » font partie des grandes préoccupations des élus, et elles donneront lieu à des échanges. Un autre atelier mettra l’accent sur la complémentarité des ingénieries publique et privée. Enfin, le sixième tentera d’apporter une vision prospective et de réfléchir aux nouvelles modalités de partage et de diffusion de l’ingénierie entre collectivités.

Avec ces six thèmes, nous ne serons pas exhaustifs, mais ces Assises ne sont que les premières… Nous avons aussi fait le choix d’associer très étroitement tous nos partenaires du Club de l’ingénierie pour co-animer et intervenir dans ces ateliers.

Cet événement se déroule sur deux semaines. Pourquoi cette formule ?

L’organisation sous forme de visioconférences, encore inévitables à cette période, n’est pas qu’une contrainte. Elle nous apporte aussi beaucoup de souplesse dans la forme de l’événement, sans surcharger les emplois du temps sur un laps de temps limité.

Au contraire, nous proposons chaque après-midi – entre le 28 juin et le 9 juillet (à l’exception des 1er et 2 juillet) – une table-ronde ou un atelier d’une heure trente environ. Cette formule permettra aux personnes intéressées, nous l’espérons, de participer à davantage d’échanges.

Ouvertes en donnant  la parole aux élus, les Assises se concluront avec les opérateurs de l’État partenaires de l’ANCT, qui mettent tout en œuvre pour accompagner au mieux les collectivités.

  • Visuel Assises ingénierie

    Evenement

    1res Assises de l'ingénierie
    • 2021-06-28

    • En ligne

    Agenda

    Publié le 01.02.2020

    Visuel Assises ingénierie