France Relance : +298,50 M€ pour la reconquête industrielle

Vue de 2 personnes en blouses blanches et charlotte sur la têtre qui travaillent sur une plaque blanche, dans une industrie

Le 23 mars dernier, le Gouvernement a annoncé la volonté de l’État et des Régions de renforcer le Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires : 298,50 M€ supplémentaires. Un coup de pouce pour accélérer la reconquête industrielle attendue dans les Territoires d’industrie.

298,5 millions d’euros supplémentaires pour le Fonds d’accélération des investissements industriels : 157 M€ de l’État et 141,50 M€ des Régions, qui mobilisent leurs fonds propres ou les fonds européens gérés au niveau régional.

Cette annonce de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, et Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’Industrie, et Renaud Muselier, président de Régions de France, le 23 mars dernier, marque un engagement fort de l’État aux côtés des régions. Un engagement qui exprime l’ambition commune des deux partenaires : assurer la reconquête industrielle dans les territoires, face à la crise sanitaire et ses impacts économiques.

Ce coup de pouce de France Relance va accélérer les projets industriels structurants pour les Territoires d’industrie : créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, etc.

En détail, région par région

 

Zoom sur Territoires d’industrie 

Infographie des chiffres clés du programme Territoires d'industrie

 

Répères

À ce jour, les 148
Territoires d’industrie – qui réunissent 530 intercommunalités, des industriels et les opérateurs de l’État – ont déjà élaboré plus de 1 630 projets industriels, dans l’Hexagone et outre-mer.

Ce programme national est piloté par l’ANCT, en lien avec le ministère de l’Économie, et animé par les élus et les industriels, sur le terrain.

Reportage vidéo en Nouvelle-Aquitaine

DR Arnaud Bouissou/Terra ; infographie : DR S. Colato/communication ANCT
  •