Des acteurs de l’innovation et de la cohésion sociale et territoriale

DR @LeDôme/Caen Fablab

L’ANCT a conduit, avec la Direction générale des entreprises, une étude sur l’impact des Ateliers de fabrication numérique, ou Fab Labs, auprès des entreprises et des territoires. Elle a donné lieu à un rapport, un guide et des fiches techniques.

Innovation, formation, réhabilitation de savoir-faire… Les Ateliers de fabrication numérique (AFN) ont démontré, durant la crise sanitaire, leur utilité en produisant des pièces pour le milieu hospitalier notamment. Créés un peu partout en France à l’initiative de collectivités, d’associations et d’entreprises, les Fab Labs participent aux enseignements scolaires et à la formation continue, accompagnent les entreprises dans leurs démarches d’innovation, soutiennent la création de recycleries, de circuits courts et de réseaux d’acteurs économiques impliqués dans la vie locale. Ces tiers-lieux contribuent ainsi à une nouvelle dynamique de développement territorial.

Une étude de l’ANCT et la DGE, menée auprès d’environ 100 gestionnaires de FabLabs et près de 500 utilisateurs

Pour accompagner leur déploiement et soutenir leurs activités résilientes et durables, l’Agence nationale de la cohésion des territoires coproduit et publie, avec la Direction générale des entreprises, un rapport et sa synthèse, accompagnés de documents opérationnels :

  • des fiches techniques à l’attention des citoyens et des entreprises,
  • un guide pour les collectivités et les porteurs de projets.

Repères
Ce travail s’inscrit dans le programme Nouveaux Lieux, nouveaux liens de l’ANCT. Ce programme implique dix ministères et mobilise plusieurs millions d’euros au travers de l’appel à manifestation d’intérêt « Fabriques de territoire  ».

Crédit : DR @LeDôme/Caen Fablab