L’ANCT aide les collectivités à penser la transition écologique

Vue d'un groupe de participants, installés en rond, qui échangent pendant un atelier

La Fabrique prospective de l’ANCT « villes moyennes et transition écologique » traite des mutations des modes de consommation et de production à l’aune de la transition écologique. Elle réunit Lorient, le Beauvaisis, Bourg-en-Bresse et Saint-Dié-des-Vosges, avec l’appui de l’association d’élus Ville de France, notamment. Témoignages d’élus locaux.

Au terme d’une première séquence de travail, les collectivités impliquées dans la Fabrique prospective de l’ANCT « villes moyennes et transition écologique » se sont retrouvées dans nos locaux, le 14 octobre dernier, après quatre séminaires locaux. Quels étaient leurs besoins de départ ? Que leur apporte l’accompagnement de l’ANCT ?

La Fabrique prospective sur les mutations des modes de consommation et de production aide les quatre villes participantes à identifier le rôle qu’elles peuvent jouer auprès des acteurs du territoire et les leviers dont elles disposent pour agir. Pilotée par l’ANCT, en partenariat Villes de France, le Commissariat général au développement durable et la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature, elle aborde des problématiques diverses, propres à chacune des collectivités.

Beauvaisis (agglomération : 100 000 habitants) - Oise 

Thème : le dialogue entre les logiques de développement économique et celles de la transition écologique

Bourg-en-Bresse (communauté d’agglomération : 132 400 habitants) - Ain

Thème : la densification urbaine pour atteindre le Zéro artificialisation nette

Saint-Dié-des-Vosges (19 600 habitants) - Vosges

Thème : la pédagogie de la mobilité douce auprès des habitants

Lorient (57 500 habitants) - Morbihan : repenser la logistique urbaine pour faire circuler les marchandises en réduisant l’empreinte environnementale

À savoir
Les Fabriques prospectives de l’ANCT sont une offre de service agile pour accompagner les  collectivités locales dans l’anticipation et la prise en compte des grandes transitions (économiques, sociales, environnementales…) qui les concernent. Elles permettent à des collectivités territoriales de travailler de manière collective sur des enjeux d’intérêt à la fois local et national. Trois Fabriques prospectives sont conduites, chaque année (lire notre article).

DR N. Kharbache/communication ANCT