Politique de la ville

Réduire les écarts de développement au sein des villes pour restaurer l’égalité républicaine

La politique de la ville a pour but de réduire les écarts de développement au sein des villes. Elle vise à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers les plus pauvres et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants, qui subissent un chômage et un décrochage scolaire plus élevés qu’ailleurs, et des difficultés d’accès aux services et aux soins, notamment.

  • 5,5 M

    de personnes vivent dans un quartier prioritaire de la politique de la ville

  • 1 514

    quartiers prioritaires de la politique de la ville, situés dans l’Hexagone et l'Outre-mer

Consulter la carte des qpv

Pour répondre au cumul de difficultés socio-économiques qui touchent ces territoires, la politique de la ville mobilise l’ensemble des politiques de droit commun et des services publics. Mais elle est également renforcée par des moyens d’intervention spécifiques.

L’ANCT est chargée de la conception et de la mise en œuvre de cette politique publique.

Depuis 2018, cette politique publique est animée autour de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, lancée par le Président de la République. Dans ce cadre, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a initié une quarantaine d’actions « afin de garantir les mêmes droits aux habitants des quartiers qu’à ceux des autres territoires ».

Subventions Catalogue des formations