Faciliter la mobilité durable dans le projet de territoire

Localisation

  • Grand Pic Saint Loup (34)

Programme

  • Petites villes de demain

Lorem Ipsum

Image de la CC du Grand Pic Saint Loup

Le projet

En Grand Pic Saint Loup, les actions autour de la mobilité s’inscrivent dans le cadre plus large du projet de territoire actuel de l’EPCI, qui s’inscrit lui-même dans la continuité du projet précédent qui identifiait déjà la mobilité comme objectif stratégique central. Lorsque les conseillers communautaires ont travaillé au projet 2020-2026, la mobilité a été la troisième thématique identifiée comme prioritaire après le développement économique et la gestion des déchets.

En effet, la communauté de communes est un territoire avec une forte pratique de l’auto-solisme, avec près de + de 90% d’utilisation du véhicule particulier afin de se rendre sur le lieu de travail, et les deux-tiers des actifs qui travaillent en dehors de ses frontières. Les transports publics n’assurent pas un cadencement suffisant pour pallier cela, et les embouteillages sont courants aux heures de pointe sur l’autoroute reliant Montpellier.

Cependant, le traitement du sujet mobilité est intégré à une approche transverse, concentrée dans les ambitions suivantes :

  • Consolider un territoire de proximité en s’appuyant sur le maillage des bourgs-centre
  • S’ouvrir sur la métropole tout en préservant notre patrimoine et l’identité du territoire
  • Réorganiser les dynamiques de circulation (interne/externe) et prendre en compte que le déplacement le moins onéreux est celui qui ne réalise pas
  • Créer de la richesse économique en attirant les entreprises et en relocalisant les emplois au plus près des lieux de résidence
  • Développer l’attractivité génératrice de richesse et d’image
  • S’engager dans la transition énergétique et environnementale

La collectivité a choisi de travailler de façon expérimentale dans une logique d’usages. Différentes actions ont été mises en place, pour agir sur :

  • les mobilités actives avec une nouvelle piste cyclable
  • le transport à la demande avec une prolongation de lignes depuis Montpellier vers la collectivité (création d’un arrêt dédié)
  • les nouvelles mobilités en favorisant le covoiturage, l’autopartage et l’autostop organisé

La logique mise en place a été celle d’une desserte du territoire pensée à de multiples échelles : interurbaine (vers et depuis Montpellier), communautaire et communale.

Enfin, des pôles nouveaux usages sont en cours de déploiement sur le territoire afin de favoriser la multimodalité. Ils regroupent un bouquet de solutions : autopartage, covoiturage, stationnement sécurisé pour vélo, arrêt de transport en commun, vélos à assistance électrique.

Objectifs

  • Améliorer les circulations pendulaires
  • Développer les offres de déplacements pour tous les usagers (actifs, jeunes, seniors…)
  • Réussir le développement économique et le développement harmonieux des polarités du territoire

Spécificités

  • Un contrat territorial avec la Région afin de créer du lien avec l’ensemble des politiques transversales au sein de l’EPCI
  • Le déploiement de pôles d’échanges multimodaux offrant un bouquet de services

Partenaires

Les partenaires de ce projet sont l'Etat, le Conseil régional Occitanie, le Conseil départemental de l'Hérault, Hérault Transport, TAM 3M, 3M et EPCI limitrophes, OT,  les communes membres, l'Education nationale, l'ADEME, la DREAL, le CEREMA, l'ENSAM et CESML

La parole aux acteurs

 

Avant tout, il faut être conscient que la recherche de subvention est indispensable quand on veut agir sur les mobilités au sein d’un territoire  

Nathalie Mas-Raval, CC Grand-Pic-Saint-Loup (34)

Programme lié

  • Photo d'un village aux toits de tuiles, avec le logo du programme Petites Villes de demain

    Territoires et ruralités

    Petites villes de demain

    Révéler le potentiel des petites villes pour des territoires de cohésion au cœur...

    Photo d'un village aux toits de tuiles, avec le logo du programme Petites Villes de demain
  •