Petites villes de demain

Territoires

Petites villes, Ruralités, Montagne

Thématique

Attractivité et dynamisme territorial
Photo d'un village aux toits de tuiles, avec le logo du programme Petites Villes de demain

Révéler le potentiel des petites villes pour des territoires de cohésion au cœur de la relance

EN BREF

Apprenez-en plus sur le programme (dossier de presse)  et comprenez-en tous les ressorts (guide) 
Découvrez l’offre de services 
Découvrez les communes et intercommunalités du programme
Suivez notre actualité
Manifestez votre intérêt pour le programme Petites villes de demain :  contactez votre préfecture de département

Objectifs

Un programme qui accompagne les projets de territoire

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.  Le programme a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités pour bâtir et concrétiser les moyens de concrétiser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026.

Le programme a été lancé le 1er octobre 2020 par Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires, au plus près du terrain et des habitants, grâce à ses délégués territoriaux, les préfets de département, le programme bénéficie de la forte mobilisation de plusieurs ministères, de partenaires financeurs (Banque des territoires, Anah, Cerema, Ademe), et de l’appui d’un large collectif comprenant notamment l’Association des Petites Villes de France (APVF). Il s’inscrit dans l’Agenda rural.

Au travers de Petites villes de demain, l’Etat et les partenaires du programme viennent soutenir et faciliter les dynamiques de transition déjà engagées dans certains territoires.

Petites villes de demain, c’est :

  • +1 600

    communes accompagnées par le programme

  • 3 Md€

    jusqu’en 2026*

*Ces crédits résultent de la mobilisation des partenaires nationaux, et en particulier les ministères de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Transition écologique et du Logement, l’ANCT, la Banque des territoires , l’Anah  et le Cerema . Ce montant national pourra être complété par la mobilisation des collectivités partenaires du programme et par les crédits du plan de relance.

Un programme accélérateur de la relance

Le lancement de Petites villes de demain intervient au moment où notre pays connaît une crise sanitaire et économique sans précédent. Pour y faire face, l’Etat a engagé un Plan de relance de 100 milliards d’euros, dont une partie importante des crédits est territorialisée. La concrétisation du Plan de relance repose notamment sur la mobilisation rapide des collectivités. Par leur dynamisme, la variété de leurs projets et leur engagement dans un modèle de développement plus écologique, les territoires Petites villes de demain  sont des acteurs pleinement engagés dans la relance. À ce titre, les Petites villes de demain retenues peuvent bénéficier des crédits de la relance pour le financement de leurs projets qui contribueront aux trois priorités du Plan que sont l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Le programme Petites villes de demain est intégré aux Contrats de relance et de transition écologique, en cours de signature sur l’ensemble du territoire.

Si les petites centralités font face à de nombreuses difficultés, elles sont également le lieu d’innovations et ont démontré durant la crise sanitaire de la COVID-19 leur attractivité, leur capacité à inventer des modalités de vie et à créer de la valeur. Grâce à ce programme cousu-main pour ces villes et les territoires ruraux qui les environnent, Petites villes de demain s'inscrit dans la droite ligne du plan de relance, en concrétisant la « nouvelle donne territoriale » et ses deux piliers : la transition écologique et la résilience  

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

Territoires accompagnés

Un programme accompagnant les centralités structurantes

Le programme a été conçu pour soutenir sur six ans (2020-2026) les communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité sur leur bassin de vie montrant des signes de vulnérabilité, ainsi que leur intercommunalité.

Une méthode de sélection déconcentrée

Pour bien articuler Petites villes de demain avec les initiatives déjà lancées dans différentes régions et départements, les modalités de sélection des villes ont été adaptées par région, et pilotées par les préfets lors du second semestre 2020. Ces derniers se sont notamment appuyé les résultats des travaux menés par l’ANCT et l’INRAE Dijon en 2019-2020, qui ont mis en évidence les différents niveaux de centralités des communes françaises (lire l’étude).
Les candidatures ont ainsi été recueillies par les préfets de département et les bénéficiaires du programme annoncés par région à la fin de l’année 2020 et au début de l’année 2021.

Les collectivités du programme

La carte interactive

Voir en plein écran

La liste des villes retenues

Télécharger la liste complète (data.gouv.fr)

Retrouvez l'ensemble des cartes régionales et départementales sur notre cartothèque : 
NB : seule la carte interactive est mise à jour en temps réel et comporte la liste officielle des villes

Consultez les cartes  

Retrouvez les projets engagés ou réalisés dans les Petites villes de demain :

Consulter la Projetothèque 

Partenaires

À l’échelle nationale

    • Ministère de la Transition écologique, Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, Ministère de l’Intérieur, Ministère des Outre-mer, Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Ministère de la Culture, Ministère des Solidarités et de la Santé, Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Ministère de l’Intérieur
    • Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)
    • Banque des territoires
    • Agence de l’habitat (Anah)
    • Cerema
    • ADEME, Agence de la transition écologique
    • Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA)
    • Assemblée des communautés de France (AdCF)
    • ADF
    • Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA)
    • Association Centre-ville en mouvement (CVM)
    • Association des Maires de France (AMF)
    • Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
    • Association des Petites Villes de France (APVF)
    • Association L'Outil en main
    • Association nationale des architectes des bâtiments de France (ANABF)
    • Association nationale des établissements publics fonciers (ANEPFL)
    • Association Nationale des Pôles d’équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP)
    • Association pour l’emploi des cadres (APEC)
    • AVISE, Agence d’ingénierie associative pour le développement de l’économie sociale et solidaire
    • CCI France
    • CMA France
    • CNER - Fédération des agences de développement économique
    • Ecole de Chaillot
    • Fédération des PNR (FPNRF)
    • Fédération nationale des Agences d'urbanisme (FNAU)
    • Fédération Nationale des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement (FNCAUE)
    • Fondation du Patrimoine
    • France ville durable (FVD)
    • Initiative France
    • MACEO, association pour un développement territorial durable
    • Mission opérationnelle transfrontalière (MOT)
    • Mutualité sociale agricole (MSA)
    • Petites cités de caractère de France (PCC)
    • Pôle Emploi
    • PUCA, réseau POPSU
    • RDF
    • Sites et cités remarquables de France (SCRF)

À l’échelle locale

Au plan local, le programme a vocation à associer les partenaires volontaires, au premier rang desquelles les Régions et les Départements, dont certains sont déjà engagées dans des dispositifs et dynamiques de soutien aux petites centralités. Les acteurs locaux souhaitant s’impliquer dans le programme sont invités à se rapprocher de leur préfecture de département.

Offre de services

Le programme s’organise autour de 3 piliers :

  • Le soutien en ingénierie, pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes des collectivités, la mobilisation des acteurs locaux de l’ingénierie, ou encore le financement d’études et de diagnostics (AMO) tant sur le plan stratégique que sur des actions opérationnelles.

  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées, mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place permettant ainsi à l’État et à ses partenaires d’apporter une réponse précise à chaque besoin spécifique.

  • L’accès à un réseau grâce au Club Petites villes de demain, qui permet le partage d’expérience et la montée en compétence des bénéficiaires, là où l’ingénierie et l’appui thématique viennent leur apporter des outils concrets pour mettre en œuvre le projet de revitalisation. Le Club permet aux équipes locales de se saisir de sujets et de découvrir des thématiques qui nourriront leur réflexion et leur projet de territoire.

Ainsi, l’élu et ses équipes sont accompagnés tout au long de leur projet de territoire, de l’idée aux impacts : apport en compétences et expertises, réseau pour s’inspirer et affiner ses idées, financement d’actions, et enfin valorisation et évaluation des résultats et impacts.

Pour mobiliser les offres du programme, les collectivités bénéficiaires sont invitées à se rapprocher de leur préfecture de département.

Consultez l’offre de services (Aides-territoires) 

Conventions