La rénovation de l’habitat ancien transforme le centre-ville

Localisation

  • Lodève (34)

Programme

  • Petites villes de demain

Lorem Ipsum

Plan Lodève

Après avoir rénové ses services publics, la ville de Lodève a poursuivi la transformation de son centre-ville avec la réhabilitation de l’habitat ancien.

Le projet

Le foncier est rare dans le centre car la ville se situe entre collines et montagnes. Après la disparition des activités de textile, et plus tard, avec l’arrêt de l’exploitation de la mine d’uranium, de nouveaux défis économiques ont émergé. Aujourd’hui, 40% des habitants du quartier politique de la ville (le centre-ville, qui est classé QPV) vivent sous le seuil de pauvreté.

Pour répondre à ces difficultés, la municipalité a lancé un plan pour revitaliser la ville. Une partie des logements qui constituent le centre-ville étaient en très mauvais état, et partiellement occupés. Deux programmes ont donc été lancés afin de participer à sa redynamisation: une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (OPAH) et un dispositif de Réhabilitation de l’Habitat Insalubre (RHI).

Pour le premier, 228 logements vont être rénovés sur six ans. Pour le deuxième, c’est environ 80 logements, répartis sur trois îlots, qui seront entièrement démolis puis reconstruits. L’un des immeubles entre dans le dispositif Thirori[1]. Ces projets amorcent une nouvelle dynamique pour Lodève, qui devrait voir la fin des reconstructions en 2022.

[1] RHI-THIRORI : Résorption de l’habitat insalubre irrémédiable ou dangereux (RHI) et du traitement de l’habitat insalubre remédiable ou dangereux, et des opérations de restauration immobilière (THIRORI)

Objectifs

  • Mettre l’accent sur la mixité sociale dans les trois ilots rénovés.
  • Attirer une population extérieure à la ville.
  • Produire des logements de qualité.

Spécificités

  • Reloger les habitants dans des conditions décentes.
  • Réussir à conserver la qualité architecturale du centre ancien.
  • Réussir à concilier les enjeux environnementaux et la qualité de logement en gardant la caractéristique du bâti.

La parole aux acteurs

Lodève représente la moitié du bassin de vie sur la Communauté de communes Lodévois-Larzac, c’est là où se situent tous les commerces et services publics. Donc tant que ce poumon est malade, le terri-toire n’ira pas bien. Rénover le centre-ville, c’est redonner un souffle à l’ensemble du territoire.  

Antoine Desclèves, urbaniste et ingénieur en renouvellement urbain, politique de la ville et aménage-ment durable

Un projet exemplaire par sa démarche intégrée et l’engouement local qu’il a suscité, sur l’enjeu majeur de la qualité de l’habitat porté par le programme Petites villes de demain  

Juliette Auricoste, directrice du programme Petites Villes de Demain

Contact

Antoine Desclèves
urbaniste et ingénieur en renouvellement urbain, politique de la ville et aménagement durable
mairie@lodeve.com
www.lodeve.com

Le programme

  • Petites villes de demain

    Territoires et ruralités

    Petites villes de demain

    Révéler le potentiel des petites villes pour des territoires de cohésion au cœur...

    Petites villes de demain
  •