Quartiers productifs

Territoire

Quartiers prioritaires (QPV)

Thématique

Développement économique et industriel
Vignette Quartiers productifs

Outiller les collectivités pour soutenir le développement économique des Quartiers prioritaires

Trop longtemps l’accompagnement social a été la règle et le développement économique l’exception. Or, ma conviction est que c’est un levier incontournable pour l’attractivité de nos territoires, les emplois, la qualité de vie. Avec ce programme, nous soutenons les collectivités qui se mobilisent pour la vitalité de leurs quartiers.  

Nadia Hai Ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville

Objectif

Ce programme, annoncé le 29 janvier dernier lors du Comité interministériel des villes présidé par le Premier Ministre, vise à accompagner et accélérer le développement économique des quartiers prioritaires en accompagnant les collectivités dans la mobilisation des aides spécifiques aux QPV et de droit commun.

3 domaines d’intervention :

  • Soutien à l’entrepreneuriat
  • développement du commerce et de l’artisanat de proximité
  • accompagnement à l’implantation d’activités productives et de services

1 impératif : Un accompagnement pour accélérer la transition numérique et environnementale des entreprises

Territoires ciblés

Une première expérimentation de ce dispositif sera réalisée sur un panel de 14 territoires, avant une possible extension sur la base d’une sélection plus ouverte, de l’ordre de 20 à 30 territoires.

Carte Quartiers productifs

 

Cette première vague sera déployée dans les territoires suivants : la Métropole Aix-Marseille, la Communauté urbaine d’Arras, Laval Agglomération, la Communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre, Pays de Montbéliard Agglomération, Montpellier Méditerranée Métropole, l’EPT Est Ensemble, l’EPT Grand Paris Sud, le Grand Narbonne, le Grand Nancy, Orly-Choisy, Roubaix, Toulouse Métropole et Saint-Louis de la Réunion.

Constats

Les entrepreneurs des quartiers se reposent principalement sur leurs ressources personnelles pour développer leur entreprise. Ils éprouvent des difficultés à accéder aux services ou aux crédits bancaires et souffrent d’un isolement géographique et culturel qui les empêche d’intégrer des réseaux de dirigeants ou d’élargir leurs marchés. Pour dépasser le « plafond de verre », ils ont besoin d’un accompagnement plus intensif, de mentorat, de formations (à la digitalisation, au marketing, etc.

  • Le tissu économique des QPV se caractérise par:

    • Une densité deux fois moindre qu’ailleurs ;
    • Une forte représentation des commerces, des services à la personne et des entreprises du secteur de la construction ;
    • Une très large majorité de TPE et de microentreprises.

    S’il se crée moins d’entreprises dans les quartiers qu’ailleurs, les sociétés créées sont tout aussi pérennes que dans le reste du territoire. Les micro-entreprises sont souvent un moyen de retour à l’activité pour les personnes les plus éloignées de l’emploi.

    Entrepreneuriat et activités productives infographie
    1. Données INSEE 2015, nombre de créations d’entreprises rapportées à la population active.
    2. Source : enquête Bpifrance Le Lab – Terra nova – JP Morgan « Entreprendre dans les quartiers, libérer tous les potentiels », juin 2020.

     

  • Les consommateurs des quartiers plébiscitent les commerces et services de proximité. Or, les commerces sont moins nombreux et moins diversifiés dans les QPV qu’ailleurs*. Dans ces quartiers, la faiblesse des revenus des ménages limite leur pouvoir d’achat. Pour autant, ils sont des consommateurs comme les autres qui doivent pouvoir choisir entre des gammes, des marques et des prix de produits variés.

    Commerces infographie
    * Source: enquête du CGET « Les commerces dans les quartiers : une offre à revitaliser et diversifier », février 2016.

Offre de service 

Quartiers productifs est un programme pour accompagner les collectivités dans leurs stratégies de développement économique dans les QPV. Plus qu’un ajout de dispositifs et de financements afférents, la démarche proposée doit avant tout permettre de rendre lisible l’offre existante pour faciliter une mobilisation renforcée et rapide des aides spécifiques et de droit commun dans les quartiers. Les territoires labellisés seront accompagnés dans l’identification, la détection des potentialités économiques de leurs quartiers (partie incubation) et dans la mise en œuvre opérationnelle de leurs projets (partie accélération).

déploiement Quartiers productifs

2 leviers transverses :

  • transition digitale
  • transition environnementale

Partenaires

4 partenaires : 

  • Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU)
  • Banque des Territoires (Groupe Caisse des dépôts)
  • Bpifrance
  • Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT)

Ressource

Programme lié