Aménagement du parvis des écoles et du musée du jouet- Quartier de l'enfant

Localisation

  • Moirans-en-Montagne (39)

Programme

  • Petites villes de demain

Lorem Ipsum

Commune de Moirans-en-Montagne

L'aménagement paysager du parvis des écoles et du musée du jouet constitue une tranche du programme de requalification des espaces publics. Il s'agit de traiter ce pôle à vocation socio-culturelle de la même manière que l'ilot salle des fêtes, de travailler sur sa connexion avec le cœur de ville et de renaturer l’espace urbain.

Il s'agit de requalifier l'entrée nord du cœur de ville, porte d'entrée accédant au musée du jouet, selon les mêmes choix d’aménagement que ceux retenus pour le parvis de l'hôtel de ville, le parvis de l'église, de la salle des fêtes etc.

Cette tranche de travaux favorise les mobilités douces, en particulier les circulations piétonnes, avec des parvis surélevés pour réduire la vitesse des véhicules, un cheminement piéton desservant les écoles et reliant le cœur de ville à cet espace de vie et de tourisme en moins de 3 minutes. 

Le travail mené par l'équipe de maîtrise d'œuvre à partir de l'étude de programmation a conduit à intégrer l'opération Jardins dans ce projet, en proposant une alternative de stationnement aux riverains pour favoriser la réhabilitation et la mise en valeur des jardins existants ou à recréer. L'enjeu est de mettre en avant la végétalisation des arrière-cours en proposant des alternatives à la construction de box individuels.

Les enjeux environnementaux actuels ont conduit l'équipe de maîtrise d'œuvre et le maître d'ouvrage à donner une dimension plus ambitieuse à ce projet : la réouverture du bief du Murgin sur 2 portions dans le périmètre traité. Le Parc naturel régional du Haut Jura, la Communauté de Communes Terre d'Emeraude Communauté, la Région BFC, ainsi que l'Agence de l'Eau ont été associés aux études de conception. Cette action de mise en valeur du bief du Murgin sur ce secteur s'intègre dans une réflexion globale de renaturation du cours d'eau sur l'ensemble de son tracé, en particulier à l'aval. Le PNR du Haut Jura engage une expertise sur l'ensemble du Murgin pour définir un plan d'actions adaptées aux enjeux et problématiques locales, le Murgin étant intégré au Programme de Mesures du SDAGE et prioritaire pour des opérations de restauration.

La réouverture du Murgin actuellement souterrain offre une dimension pédagogique significative, d'autant que ces 2 portions réalisées à titre expérimental se situent en plein cœur du quartier de l'enfant. En outre, le traitement des sols favorise largement la " désimperméabilisation ".

Objectifs

  • Améliorer le cadre de vie au quotidien, la sécurisation des accès aux écoles en favorisant les modes doux
  • Créer un lien physique entre le musée du jouet, espace touristique, et le cœur de ville
  • Faciliter la compréhension de l'environnement urbain par les visiteurs
  • Renaturer la ville

Spécificités

  • Une mise en valeur des jardins situés à l’arrière des immeubles du cœur de ville
  • Une réouverture du bief du Murgin sur deux portions aux portes des écoles et du musée du jouet
  • Une volonté de favoriser la circulation piétonne au cœur du quartier de l’enfant

LA PAROLE AUX ACTEURS LOCAUX

Grégoire LANG, Maire de Moirans-en-Montagne

« Chaque opération de requalification des espaces publics s’inscrit dans notre dynamique de revitalisation du bourg-centre, ce projet finalise l’aménagement du quartier de l’enfant (écoles, crèche, accueil de loisirs, musée du jouet, médiathèque, résidence d’artistes…) avec une touche environnementale ambitieuse et pédagogique ».  

Grégoire LANG, Maire de Moirans-en-Montagne

Joëlle RAGOZZA, Directrice Générale des Services de la commune de Moirans-en-Montagne

« Ce projet est le fruit d’un vrai travail collaboratif entre le paysagiste-concepteur (maître d’œuvre), les services du Parc naturel régional du Haut Jura, l’Agence de l’Eau, les services de l’Etat, de la Région BFC et la municipalité ».  

Joëlle RAGOZZA, Directrice Générale des Services de la commune de Moirans-en-Montagne

Nicolas FOURRIER, Délégué territorial adjoint ANCT Jura

« L'aménagement du quartier de l'Enfant va permettre d'améliorer le cadre de vie et d'accueil touristique, de restaurer la continuité urbaine et de "renaturer" la ville. L’État se réjouit d'accompagner les élus vers des actions aussi exemplaires ».  

Nicolas FOURRIER, Directeur Départemental des Territoires du Jura, Délégué territorial adjoint de l'ANCT

ANCTerrain | Club départemental Petites villes de demain du Jura le 13 octobre 2022

  • atelier des savoir faire saint claude jura

    Petites villes de demain

    ANCTerrain | Club départemental Petites villes de demain du Jura le 13 octobre 2022

    Actualité

    Publié le 27.10.2022

    atelier des savoir faire saint claude jura