Podcast

« Dans la France des petites villes » : Petites villes de demain sur les ondes !

visuel podcast PVD

Découvrez la nouvelle série documentaire de Binge Audio dédiée aux récits et aux trajectoires des petites villes françaises, que nous avons produite en partenariat avec POPSU Territoires.

« La petite ville n’est pas petite au quotidien, elle est extrêmement structurante, c’est pour cela qu’elle nous intéresse beaucoup et fait l’objet de politiques publiques renforcées. »  

Juliette Auricoste, directrice du programme Petites villes de demain, ANCT

Cette série composée d’un avant-propos et de cinq épisodes est proposée par le Club des Petites villes de demain, et s’inscrit comme un hors-série de l’émission Programme B. Au travers des épisodes d’une vingtaine de minutes les thématiques des commerces, du patrimoine, de l’accès aux services public, du numérique et de l’habitat seront abordés dans 5 territoires du programme.

Envie de découvrir les histoires des Petites villes de demain ? Embarquez avec Camille Juza, journaliste, pour un tour de France en cinq épisodes :

« Il se passe quelque chose quand il y a une alchimie entre le génie des lieux et le génie des liens. »  

Hélène Reigner, responsable scientifique du programme POPSU Territoires

Avant-propos

Camille Juza, journaliste, a arpenté la France du Massif Central auxterres bretonnes à la rencontre des petites villes et de leurs acteurs. Hélène Reigner est la responsable scientifique d’un programme de recherche dédié aux territoires ruraux, qui a récemment publié une étude sur l’exode urbain vers les territoires ruraux. Enfin, Juliette Auricoste dirige depuis sa naissance en 2020 le programme « Petites villes de demain » que porte l’Agence nationale de la cohésion des territoires, programme dédié à la revitalisation de plus de 1 600 communes en France.

Dans cet avant-propos animé par Thomas Rozec, rédacteur en chef de Programme B, découvrez leurs trois perspectives croisées autour des petites villes et de leurs enjeux, qui prennent autant de visages qu’il y a de territoires.

Chauny (Aisne), une épopée commerciale ?

Nous entamons la série avec la découverte de Chauny, commune des confins de l’Aisne qui compte près de 12 000 habitants. La spécificité de Chauny ? Une absence de centres commerciaux en périphérie, et un cœur de ville orienté notamment autour de la rue de la République, resté très dynamique malgré les crises successives.

Le maire, Emmanuel Liévin, intervient aux côtés de son prédécesseur dans cet épisode pour expliquer l’histoire de Chauny, les choix qui ont été faits pour préserver les commerces du centre. Engagé dans une démarche de revitalisation commerciale au long cours, le maire avait témoigné lors de la semaine thématique du Club des Petites villes de demain consacrée à ce sujet. Chauny, c’est aussi l’objet d’une recherche action dans le cadre de POPSU Territoires : « La présence marchande en ville : un levier pour repenser l’attractivité d’un territoire ? ».

Focus. Dans le cadre du programme Petites villes de demain, de nombreux partenaires sont mobilisés pour accompagner vos projet de revitalisation commerciale et artisanale : la  Banque des territoires, CCI France, CMA France, Initiative France ou encore l’association Centre-Ville en Mouvement. En savoir plus.

Hautes Terres Communauté (Cantal), les services publics au prisme des espaces ruraux

Après un tour dans les Hauts-de-France, Camille Juza se rend dans cet épisode dans le sud du Cantal au cœur du Pays de Salers, dans les communes de Murat, Massiac, Allanche et Neussargues-en-Pinatelle, réunies depuis 2017 au sein de Hautes Terres Communauté. Connue pour sa ruralité et la beauté de ses paysages, ce petit coin de France n’a pas pour autant perdu son sens du contact humain.

 «  Nous sommes ici parce que la question des services publics se pose de manière particulièrement aigue, dans ce genre de d’endroits où les habitants sont éparpillés sur de grandes distances. » explique la journaliste dans son introduction. La question se pose, et comme le montre cet épisode de la série, des réponses y sont apportés : réhabilitation de bâtiments pour accueillir des services, labellisation France Services ou encore création de lieux dédiés, les quatre communes réunions au sein du projet Petites villes de demain ne manquent pas d’idées !

Focus. Les maisons France Service ont plusieurs missions : permettre à chaque citoyen d’accéder aux services publics et d’être accueilli par des personnes formées et disponibles, pour effectuer ses démarches du quotidien. Ainsi ces espaces permettent de lutter contre l’isolement géographique de certaines campagnes et territoires ruraux.

Guingamp (Côtes d’Armor), le défi du logement pour tous

Dans de nombreuses petites villes, la question de l’habitat en centre-ville se pose avec acuité. Logements vacants, dégradés, habitat indigne… Les problématiques sont nombreuses. A travers une déambulation dans sa commune, Philippe Le Goff, maire de la commune bretonne de Guingamp, revient sur les leviers activables pour lutter contre la dégradation du bâti.

Focus. L’action sur l’habitat est identifiée comme un levier indispensable dans de nombreux projets de territoires Petites villes de demain. Les partenaires du programme sont mobilisés pour accompagner les communes et EPCI, notamment l’Agence nationale de l’habitat. De nombreuses aides sont mobilisables sur la plateforme Aides-Territoires, et le Club a y a consacré une série de rencontres en mars 2021 pour comprendre et appréhender ces enjeux. En savoir plus.

Oloron Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), faire centre autour du patrimoine

Oloron-Sainte-Marie, commune médiévale de Nouvelle-Aquitaine abrite une cathédrale classée au patrimoine de l'UNESCO, une médiathèque ayant reçu le prix Equerre d'Argent, un centre culturel, mais aussi une scène internationale de la marionnette ou encore un festival Jazz connu dans la France entière. Un patrimoine matériel et immatériel riche pour cette commune nichée entre deux gaves, ces cours d’eau du sud-ouest de la France.

Ce patrimoine riche signifie de forts enjeux de conservation, réhabilitation et transformation des lieux. Pour le troisième rendez-vous de la série, Camille Juza nous emmène à travers les rues d’Oloron à la rencontre des acteurs qui pensent son futur en lien avec son héritage : ses habitants et commerçants, Bernard Uthurry, son maire, Natacha Crampé, cheffe de projet Petites villes de demain et Alix Bastian, directrice du Pays d’art et d’histoire.

Focus. Pour aller plus loin sur cette thématique, retrouvez la semaine thématique du Club qui s’est tenue du 5 au 7 juillet 2021, et l’offre de services dans le cadre du programme.

Trilport (Seine-et-Marne), l’invention d’un numérique du quotidien

Maire d’une commune de grande couronne reconnue au niveau national pour ses actions dans le domaine du numérique, couronnés notamment par l’obtention du label cinq arobases, Jean-Michel Morer intervient dans ce dernier épisode pour revenir sur les enjeux du numérique dans les Petites villes de demain.

Pour aider et accompagner la population dans la transition numérique, Trilport accueille depuis quelques mois un conseiller numérique. Sa mission première : accompagner les habitants, tisser des liens avec eux et nouer une relation de confiance pour les aides aux mieux dans des démarches du quotidien telles qu’une déclaration en ligne sur le site des impôts.

Focus. Les conseillers numériques sont un dispositif lié au programme Société numérique de l’ANCT, mis en place depuis 2021, avec aujourd’hui 4 000 conseillers partout en France, qui accompagner les usagers dans leurs démarches et les conseillent.

Crédits

Dans la France des petites villes est un hors-série Programme B de Camille Juza réalisé par Thomas Plé, en partenariat avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires et POPSU Territoires du Plan Urbanisme Construction Architecture. Coordination : Juliette Auricoste, Jean-Baptiste Marie, Héloïse Thibault et Hélène Milet. Production : Anaïs Daïkha. Édition : Lorraine Besse et Anaïs Daïkha. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.