Réinvestir les friches pour limiter l’étalement urbain

Localisation

  • Angoulême (16)

Programme

  • Action cœur de ville

Lorem Ipsum

Vue d'Angoulême

La deuxième édition du Cercle des pionniers de la sobriété foncière a été l’occasion pour la Communauté d’Agglomération du Grand Angoulême de présenter son plan de recensement des friches qui s’inscrit dans les principes de la sobriété foncière.

Le projet

Le rythme de la consommation foncière est très soutenu dans la Communauté d’Agglomération du Grand Angoulême avec une artificialisation des sols vingt fois plus rapide que l’accroissement démographique. Entre 2012 et 2017, les surfaces imperméabilisées ont été de 1 000 ha/an pour un territoire à la population quasi-stagnante. L’artificialisation se poursuit en continu alors qu’on constate une vacance des constructions neuves (plus de 10% des logements du territoire).

Pour contrer cette tendance, le Grand Angoulême s’est engagé dans des orientations de réduction des espaces constructibles et depuis 2019 dans un recensement de ses friches et du bâti vacant comme potentiel foncier à réinvestir. Il a également validé politiquement le principe de s’inscrire dans un projet d’Opération de Revalorisation du Territoire (ORT) et souscrit au principe du Zéro Artificialisation Nette (ZAN).

Ses engagements sont visibles dans le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI), élaboré en 2016. Ce document a fixé comme objectif majeur de réduire les surfaces ouvertes à l’urbanisation et de privilégier le réinvestissement urbain plutôt que l’extension urbaine (notamment par le biais d’un objectif de reconquête de la vacance de 80 logements/an). Le Grand Angoulême s’est également engagé dans une démarche de densification douce des espaces urbanisés au travers du dispositif Build In My Back Yard (BIMBY). 

Objectifs

Limiter l'artificialisation des sols à 1 000 ha /an
Réinvestir les friches et les logements vacants en développant des projets exemplaires adaptés aux besoins de la population
Profiter de l'attractivité récente du territoire (notamment avec l’arrivée du TGV) pour s'engager vers un nouveau mode de production sans artificialisation du sol
Renaturer les espaces, renforcer les continuités écologiques et préfigurer une ORT "verte"

L'après 

Ce travail de recensement va permettre la mise en place d’un « Plan friches » qui sera à la base d’une stratégie d’intervention foncière globale sur l’Agglomération de remobilisation des friches via une approche structurée et transversale.

  • Action coeur de ville

    Territoires et ruralités

    Action cœur de ville

    Redonner de l’attractivité et du dynamisme aux centres des villes moyennes

    Action coeur de ville
  •