L’ANCT démontre son engagement auprès des territoires

Vue sur une réunion autour du Premier ministre, Jean Castex

Le 20 octobre dernier, le Premier ministre a conduit la rencontre État-Collectivités. À cette occasion, Caroline Cayeux, présidente de l’ANCT, a rappelé l’engagement de l’Agence dans le plan France Relance, via ses programmes d’appui aux collectivités. Elle a également illustré sa mission d’accompagnement en ingénierie : l’ANCT déploie un appui sur-mesure pour épauler la ville de Béthune, après l’annonce de la fermeture de l’usine Bridgestone.

Réunis autour du Premier ministre, représentants des collectivités territoriales et ministres se sont retrouvés, à Paris, le 20 octobre, pour une séance de travail à laquelle l’Agence nationale de la cohésion des territoires était conviée.

Sa présidente, Caroline Cayeux, qui a rappelé que l’ANCT est pleinement mobilisée dans France Relance, a souligné que « la philosophie globale du plan de relance est en parfaite concordance avec la démarche poursuivie par l’ANCT ». Ses programmes d’appui nationaux, dont le déploiement est accéléré, « doivent être mobilisés et soutenus » pour épauler les territoires dans cette relance économique.

Caroline Cayeux a évoqué Action cœur de ville qui soutient la rénovation énergétique des bâtiments privés ou le maintien du commerce en centre-ville, avec pour objectif de restructurer 6 000 commerces d’ici 2025. Elle a également redit « le rôle déterminant des programmes numériques portés par l’ANCT  qu’il s’agisse des usages, avec le financement de 500 lieux d’inclusion numérique de proximité, ou d’infrastructures, avec notre programme France Très Haut Débit qui répond à l’enjeu de déployer la fibre vite et massivement pour lutter contre les fractures numériques ».

Réactivité et sur-mesure

Mettant en avant l’accompagnement sur-mesure des collectivités que l’ANCT développe, Caroline Cayeux a relaté le cas de Béthune, dans le Pas-de-Calais. La ville est frappée par l’annonce de la fermeture du site industriel de Brigestone, qui compte 863 salariés et de nombreux sous-traitants. Son maire, Olivier Gacquerre, à la recherche d’un appui en ingénierie face à cette situation, a sollicité l’ANCT.

« Sa demande a été examinée dans les 48 heures, et l’ANCT l’accompagnera à hauteur de 166 000 euros pour une prestation qui n’existait pas localement. Elle va lui fournir un appui externe sur-mesure en ingénierie pour l’aider dans sa stratégie de retournement. C’est un exemple concret de l’appui que l’ANCT peut apporter aux territoires », élaboré avec le programme Territoires d’industrie,  a relevé Caroline Cayeux.

Portrait Olivier Gacquerre

 

« Je me réjouis du soutien que nous apporte l’ANCT. Les 145 jours d’ingénierie mis à notre disposition vont nous permettre de travailler le positionnement stratégique du territoire en matière de développement économique. Ils vont nous aider à développer et à accompagner des projets d’entreprises innovantes.  Par cette action, l’ANCT montre concrètement sa volonté de se mettre au service des collectivités territoriales, de les accompagner dans leurs politiques, au plus près du terrain. »  

Olivier Gacquerre, président de la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane et maire de Béthune

La présidente de l’ANCT a, par ailleurs,  signalé que « l’Agence a formulé une offre de services pour assurer le suivi de la territorialisation du plan de relance [et qu’elle dispose] des outils pour accompagner le Gouvernement, mais également les élus locaux et leurs équipes [pour] décliner au plus près du terrain le plan de relance ».

DR Gouvernement // DR communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane